Barrage du

Lac à la Tortue

Morphologie du lac

Le lac à la Tortue occupe une superficie de 3,3 km². Il fait environ 4 km de longueur sur une largeur d’environ 600 m, sur presque la totalité du plan d’eau, à l’exception du secteur de la baie des Daniel où sa largeur fait environ 1 800 m.

La profondeur moyenne du lac est de 2,4 m. Au droit de l’unique fosse du lac, localisée dans le secteur nord-est, le lac a une profondeur de 8 m. Ces caractéristiques permettent de qualifier le lac à la Tortue de lac peu profond ressemblant à un gros étang. De par sa morphologie, le lac contient un volume d’eau de quelque 8,19 M m³.

Temps de renouvellement de l’eau

Ce concept repose sur le volume de l’eau d’un lac que l’on divise par la somme des arrivées d’eau (atmosphérique, de surface et souterraine). La connaissance de cette donnée est utile pour comprendre certains processus en cours dans un lac, mais aussi pour estimer la période de restauration d’un lac à la suite des actions portées pour le protéger ou le restaurer.

En considérant le débit moyen annuel évalué dans l’étude de l’UQTR (2005), le temps de renouvellement des eaux du lac à la Tortue est estimé à 350 jours environ.

Niveau d’eau du lac

Le lac à la Tortue a un bassin versant de peu d’importance par rapport à sa superficie et cela n’est pas sans conséquence sur les variations subites du niveau d’eau.

En effet, lors de fortes pluies, nonobstant les précipitations qui tombent directement sur le lac et qui participent au rehaussement pratiquement instantané du niveau du lac, les eaux de pluie tombées dans le bassin versant ne prendraient qu’une heure ou deux pour se drainer dans le lac, si le niveau d’eau de ce dernier le permettait. Il s’agit d’ailleurs d’observations rapportées par les riverains à maintes reprises.

Le niveau d’eau du lac est régi par un barrage situé sur la rivière Petite-Tortue au droit du chemin de la Grande-Ligne. Le barrage est constitué essentiellement d’un radier de béton sur lequel une poutrelle est installée (sauf en hiver). Ce radier, d’une hauteur de 1,10 m, retient en amont une tranche d’eau de 0,5 m qui représente 1 660 000 m³ d’eau.

Le barrage est régi manuellement par la Ville de Shawinigan. Dès l’automne, et durant l’hiver, le barrage est complètement ouvert. L’ajout d’une poutrelle à la fin du printemps, soit après le dégel, et pour toute la période estivale permet d’augmenter la hauteur du lac pour maintenir l’accès aux quais par les embarcations à moteur.

IMPORTANT : Les variations d’eau printanière ne sont pas liées à la gestion du barrage, mais à la capacité d’évacuation du lac.

Références :

• Nov., 1993, Pémesseau Faune, 2005, SAMBBA, 2005.
• Nove, 1993.

Share This