Saint-Jean-des-Piles
Rose-Ange Godin

1997 - ROSE-ANGE GODIN

Directrice générale
Centre d’action bénévole de Shawinigan


Jeune de coeur, la doyenne des toutes premières personnes intronisées à l’Académie des Grands Shawiniganais demeure, encore aujourd’hui, une bénévole activement impliquée dans sa communauté. Présidente de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées du Centre-Mauricie, elle se retrouve au coeur de la tourmente des changements sociaux.

Femme de volonté, toute en douceur, elle est membre honoraire du Centre d’action bénévole de la région de Shawinigan après en avoir été la directrice générale pendant 19 ans.

  Rose-Ange Godin

Pendant toutes ces années, c’est sur elle qu’il fallait compter pour l’organisation locale du « Noël du Pauvre ». C’est grâce à son énergie et à son sens inné de l’organisation que nous devons les services bénévoles essentiels que sont devenus les popotes volantes, le service d’accompagnement et de transport, Tel-Écoute, le réseau d’entraide Entr’aînés et plusieurs autres.

Et comme ce n’était pas suffisant, elle faisait chanter le monde. Présidente de l’ensemble vocal des Chutes, elle a organisé ici, pendant plusieurs années, des rallyes-chorales regroupant plus de cinq cents choristes.

Dites-moi où cette mère de quatre enfants trouvait l’énergie et le temps à consacrer à toutes ces oeuvres ?

La Société Saint-Jean-Baptiste de Shawinigan-Sud lui doit bien d’en avoir été la secrétaire pendant cinq ans. Et Albatros-04 pouvait compter sur elle comme membre fondatrice.

Marguillière de sa paroisse pendant trois années, elle a été la responsable de l’initiation sacramentelle pour les jeunes du primaire, à Sainte-Jeanne-d’Arc, pendant 10 ans ! Bien évidemment, c’est à elle qu’on a songé, comme coprésidente, pour le comité organisateur des fêtes du 75e anniversaire de sa paroisse.

Elle a été honorée plusieurs fois tout au long de son parcours. En plus d’être intronisée à l’Académie des Grands Shawiniganais, elle a reçu en 1990, la médaille de Citoyenne d’honneur de la ville de Shawinigan-Sud, elle aussi reçu en 1998, le prix Hommage-Bénévolat Québec lors de sa première édition et la même année, elle a été choisie Ouvrière de l’église pour le diocèse. Il est à noter qu’en 2002, elle fut présidente du 150e anniversaire du diocèse de Trois-Rivières et qu’à ce jour, elle est toujours membre de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées du Centre-de-la-Mauricie.

Par François St-Onge