Saint-Jean-des-Piles
Paul A. Daemen

1999 - PAUL A. DAEMEN
Président des Anciens de Shawinigan


C’est un fils de Shawinigan qui n’a jamais oublié ses racines, qui sait reconnaître ce que Shawinigan lui a légué et qui l’a fait fructifier.

Il n’a que 9 ans quand il débute ses études avec le maître de la musique, à l’époque, monsieur Philippe Filion. Il apprend le violon et fait partie de l’Orchestre philarmonique de Shawinigan jusqu’en 1937.

Il n’oubliera jamais la générosité de monsieur Filion, un homme qu’il vénère.

  Paul Deamen

Venant d’une famille modeste, il n’a jamais eu à débourser pour acquérir sa solide formation musicale.

Cette générosité, il l’a fait sienne aujourd’hui en offrant une bourse annuelle de 500 dollars au membre le plus méritant de l’Orchestre national des jeunes du Canada, dont il a été membre du bureau de direction de 1974 à 1983.

Vrai fils de Shawinigan, il entre au service de la Shawinigan Water and Power en 1937. Il s’implique, à titre de comptable, dans de nombreux projets dont celui de la centrale hydroélectrique de La Tuque jusqu’en 1942 ainsi que celui de la centrale numéro 3 de Shawinigan, de 1945 à 1950.

Aussi, c’est à lui que la compagnie va confier le mandat administratif pour le développement d’un site industriel chimique à Varennes. Il deviendra naturellement le directeur des services administratifs de la filiale de la Shawinigan Chemical à Varennes dès 1953. Une association qu’il va poursuivre avec Gulf Canada jusqu’à sa retraite, en 1983.

Mais la culture musicale qu’il porte dans son coeur va le poursuivre. Il sera directeur des Musiciens amateurs du Canada. Il trouvera le temps pour devenir violoniste à l’Orchestre symphonique de l’Université Concordia. Il formera l’ensemble Divertimento avec, notamment, un violoniste à la retraite de l’Orchestre symphonique de Montréal, ainsi que le quatuor Vibrato.

Mais, pendant tout ce temps, il va se préoccuper, sans cesse, des Shawiniganais qui l’ont accompagné dans cette aventure de la Shawinigan Chemical à l’extérieur du patelin natal.

D’ailleurs, les citoyens de Varennes ont reconnu sa contribution au développement socio-économique en 1985 en donnant son nom à un parc municipal.

Cette contribution extraordinaire, il l’appliquera aussi à une association unique au Canada. Il va siéger au conseil d’administration des Anciens de Shawinigan pendant 16 années consécutives. Il en sera le président de 1980 à 1986.

Monsieur Aimé Gagné dit de lui que « sa contribution majeure aura été celle des Prêts d’honneur créés afin de venir en aide financièrement aux enfants d’anciens citoyens de Shawinigan désireux de poursuivre leurs études supérieures. Il a porté un intérêt soutenu à la création et au maintien de ces prêts. »

Par François St-Onge