Saint-Jean-des-Piles
Marc Trudel

1997 - HONORABLE MARC TRUDEL

Député de Saint-Maurice
Ministre d’État (Union Nationale)

Il est le premier député provincial de Shawinigan et du comté de Saint-Maurice à être nommé ministre.

D’abord élu à l’Assemblée Nationale en 1935 sous la bannière de l’Action libérale nationale, il se fait réélire l’année suivante avec l’équipe de l’Union nationale. Il est aussitôt assermenté comme vice-président de la Chambre. En 1944, Maurice Duplessis le nomme ministre d’État, une fonction qu’il va conserver jusqu’en 1952. Après sa défaite électorale, il deviendra le président de la Commission du salaire minimum.

  Marc Trudel

Après un court séjour à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal, ce médecin de carrière s’est établi à Shawinigan en 1923 où il pratiqua la médecine au Joyce Memorial Hospital et à l’hôpital Sainte-Thérèse. Il fut gouverneur du Collège des médecins du Québec de 1938 à 1946, puis président de cette corporation de 1946 à 1961. Il fut également membre de la Société médicale de Shawinigan et Grand-Mère et de la Société médicale de Montréal de même que directeur de la Société d’ambulance Saint-Jean.

Plusieurs institutions universitaires vont reconnaître son mérite. Dès 1937, l’Université de Montréal lui décerne un doctorat honoris causa. En 1952, c’est l’Université Laval qui lui fait le même honneur. Et en 1955, l’Ordre national des médecins de France lui octroie la médaille du professeur Portes, allouée à ceux qui développent « une médecine humaine ».

Parallèlement à toutes ses occupations professionnelles, il a activement participé à la vie sociale de Shawinigan au sein de nombreux clubs sociaux, dont les Chevaliers de Colomb, la Chambre de commerce et le Club Richelieu. Il s’est aussi impliqué dans le sport, notamment dans le domaine du hockey dont il est un des pionniers à Shawinigan.

Par François St-Onge