Saint-Jean-des-Piles
John Edward Aldred

1997 - JOHN EDWARD ALDRED

Président
Shawinigan Water and Power

Shawinigan ne serait pas ce qu’elle est, si cet homme n’avait pas eu cette vision. S’il n’avait pas eu cette énergie. S’il n’avait pas été un avant-gardiste. Nous lui devons notre présence. D’ailleurs, il est considéré comme le fondateur de Shawinigan, ville planifiée en partie par la Shawinigan Water and Power. Une plaque commémorative, placée en 1951, coin 5e Rue et avenue de l’Hôtel-de-Ville, le désigne comme « père de Shawinigan ». Il a réalisé un rêve en fondant en 1911, l’Institut technique de Shawinigan.  

   John Edward Alfred

John Edward Aldred naît en 1864 à Lawrence au Massachusetts. D’origine modeste, il travaille dans une filature dès l’âge de quinze ans. Cherchant un avenir plus prometteur, il se rend à Boston où il travaille pour une banque. Il gravit tous les échelons et c’est là qu’il entend parler des chutes de Shawinigan et qu’il flaire l’importance qu’allait prendre l’électricité. Enthousiaste quant au potentiel hydroélectrique de l’endroit, il est un des fondateurs de la SWPC en 1898, son premier trésorier, puis en devint président en 1908.

Il parcourt le monde pour intéresser les industriels. En Grande-Bretagne, en France, en Belgique, mais aussi à New-York et Pittsburgh, à une époque où les voyages se faisaient par bateau et en train, il réussit à convaincre les financiers de l’extraordinaire potentiel de notre région. Cette chasse aux grandes compagnies consommatrices d’électricité aura porté fruits puisqu’il a amené à Shawinigan l’installation de la Pittsburgh Reduction (aluminium), la Belgo et le Carbure d’où découlera la Shawinigan Chemicals.

Ce grand bâtisseur, cet industriel, ce visionnaire, n’était pourtant pas ingénieur, ni architecte. Il est un bel exemple du « self made man » américain.

Fin négociateur, il a surtout su s’entourer de gens compétents. Il aura rassemblé, ici, un solide noyau d’innovateurs qui nous ont légué leur savoir-faire au cours du dernier siècle. Avant de prendre sa retraite, en 1940, à l’âge de 73 ans, il aura été la bougie d’allumage d’une grande entreprise, la Shawinigan Water and Power.