Saint-Jean-des-Piles web
Plantes nuisibles ou dangereuses
Lutte aux espèces exotiques envahissantes ou à risque
Pour signaler la présence d'espèces envahissantes ou pour consulter le catalogue des espèces répertoriées, rendez-vous sur le site du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC). 

 Renouée du Japon (Reynoutria japonica)
 
Plante exotique envahissante (PEE) et non dangereuse
 
Cette plante peut atteindre jusqu’à 3 mètres de haut. Elle possède des tiges creuses rougeâtres, qui rappellent celles des cannes de bambou. Sa floraison de petites fleurs blanches a lieu en septembre et en octobre.
 
Particulièrement nuisible
Elle se répand à l’aide de rhizomes à plus de 2 mètres de profondeur et peut s’étaler latéralement sur 7 mètres. De plus, les tiges souterraines libèrent des toxines empêchant d’autres végétaux de croître.
 
Comment éviter sa prolifération
  • Ne pas la cultiver;
  • Ne pas la tondre, car cela facilitera sa dispersion;
  • En début de saison, arracher les jeunes pousses à la main en tirant sur la plantule doucement;
  • Si elle est développée, affaiblissez-la par le fauchage et l’arrachage plusieurs fois par été, pendant plusieurs années (mettre les résidus dans des sacs à ordures);
  • Planter des arbustes indigènes afin de créer un milieu ombragé et défavorable.

* Aucune technique efficace ne permet de s'en débarrasser pour le moment

 
Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)
 
Plante exotique envahissante (PEE) et dangereuse 
 
Cette plante peut atteindre jusqu’à 5 mètres. Elle est capable de produire un très grande quantité de graines et peut se disperser rapidement. Cette plante, en plus d’être envahissante, est nuisible pour la santé. En effet, sa sève contient des toxines qui s’activent avec les UV. Cela résulte en des brûlures pouvant être assez sévères.
 
La Ville de Shawinigan considère cette plante comme une nuisance et veut l'éradiquer de son territoire.