Saint-Jean-des-Piles web
Barrages
   
 Gestion du barrage du lac des Piles
En 2017, la Ville de Shawinigan a obtenu l’autorisation de ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) de modifier le barrage situé à l’exutoire du lac des Piles.
La gestion par barrage du niveau de l’eau du lac des Piles a été instaurée dans les années 1970 pour assurer un approvisionnement en eau potable à la population de Shawinigan. Les travaux de mise aux normes de nos infrastructures d’eau potable, débutés en 2016 et complétés en 2019, ont permis une nouvelle régulation de l’eau pour le lac des Piles. Le ministère exigeait en effet qu’un débit d’eau écologique soit conservé en tout temps dans le ruisseau des Piles situé à l’exutoire du lac, afin de maintenir une saine gestion des espèces aquatiques s’y trouvant.

Voici les niveaux de lac prévus, en fonction de cette nouvelle exigence :
 
Lors de la période de fraie du touladi*, de la mi-septembre à la fin octobre, un abaissement du niveau du lac est à prévoir. Le niveau visé est de 165,95 m (le niveau moyen des années 2002 à 2016 pour cette période est de 166,02 m);

* Le niveau du lac est abaissé lors de la fraie du touladi pour assurer la ponte des œufs le plus profondément possible. Cela permet de préserver l’intégrité de ceux-ci pendant l’hiver (niveau rehaussé) et un alevinage favorable jusqu’au printemps.

Après la période de fraie du touladi (autour de début novembre), un rehaussement du niveau de l’eau peut être fait pour atteindre un maximum moyen de 166,10 m (le niveau moyen de 2002 à 2016 pour cette période est de 166,02 m). Le niveau visé jusqu’au 30 avril est au minimum de 165,95 m.

Pour la période de mai à septembre, un rehaussement du niveau du lac est planifié pour atteindre une valeur moyenne maximale de 166,20 m (le niveau moyen des années 2002 à 2016 pour cette période est de 166,12 m). Il faut préciser que le niveau de 166,20 m est une moyenne maximale, c’est-à-dire que c'est ce niveau qui doit être maintenu en début d’été pour être certain d’avoir suffisamment d’eau pour le débit réservé du ruisseau des Piles et pour le prélèvement de la Ville au cours de l’été. Ainsi, il est probable que le niveau du lac descende au cours de l’été en fonction des apports d’eau et des précipitations.

À noter que, lors de précipitation ou périodes de fontes, le niveau peut être plus élevé que la valeur maximale, mais que des manipulations sont alors réalisées au barrage pour rétablir le niveau visé rapidement.
 
 Gestion du barrage du lac à la Tortue
 
Morphologie du lac
Le lac à la Tortue occupe une superficie de 3,3 km². Il fait environ 4 km de longueur sur une largeur d’environ 600 m sur presque la totalité du plan d’eau à l’exception du secteur de la baie des Daniel où sa largeur fait environ 1 800 m.

La profondeur moyenne du lac est de 2,4 m. Au droit de l’unique fosse du lac, localisée dans le secteur nord-est, le lac a une profondeur de 8 m. Ces caractéristiques permettent de qualifier le lac à la Tortue de lac peu profond ressemblant à un gros étang. De par sa morphologie, le lac contient un volume d’eau de quelque 8,19 M m³.

Temps de renouvellement de l’eau
Ce concept repose sur le volume de l’eau d’un lac que l’on divise par la somme des arrivées d’eau (atmosphérique, de surface et souterraine). La connaissance de cette donnée est utile pour comprendre certains processus en cours dans un lac, mais aussi pour estimer la période de restauration d’un lac à la suite des actions portées pour le protéger ou le restaurer.

En considérant le débit moyen annuel évalué dans l’étude de l’UQTR (2005), le temps de renouvellement des eaux du lac à la Tortue est estimé à 350 jours environ.

Niveau d’eau du lac
Le lac à la Tortue a un bassin versant de peu d’importance par rapport à sa superficie et cela n’est pas sans conséquence sur les variations subites du niveau d’eau.

En effet, lors de fortes pluies, nonobstant les précipitations qui tombent directement sur le lac et qui participent au rehaussement pratiquement instantané du niveau du lac, les eaux de pluie tombées dans le bassin versant ne prendraient qu’une heure ou deux pour se drainer dans le lac si le niveau d’eau de ce dernier le permettait . Il s'agit d'ailleurs d'observations rapportées par les riverains à maintes reprises.

Le niveau d’eau du lac est régi par un barrage situé sur la rivière Petite-Tortue au droit du chemin de la Grande-Ligne. Le barrage est constitué essentiellement d’un radier de béton sur lequel une poutrelle est installée (sauf en hiver). Ce radier, d’une hauteur de 1,10 m, retient en amont une tranche d’eau de 0,5 m qui représente 1 660 000 m³ d’eau.

Le barrage est régi manuellement par la Ville de Shawinigan. Dès l’automne, et durant l’hiver, le barrage est complètement ouvert. L’ajout d’une poutrelle à la fin du printemps, soit après le dégel, et pour toute la période estivale permet d’augmenter la hauteur du lac pour maintenir l’accès aux quais par les embarcations à moteur.

IMPORTANT :
Les variations d’eau printanière ne sont pas liées à la gestion du barrage, mais à la capacité d’évacuation du lac.

Références :
Nov., 1993, Pémesseau Faune, 2005, SAMBBA, 2005.
Nove, 1993.
 
 
 
Des questions sur la gestion des barrages ?
Service aux citoyens : 819 536-7200 | information@shawinigan.ca