Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
Travaux d'infrastructures et d'embellissement - Bilan des travaux en 2015
Travaux d'infrastructures et d'embellissement - Bilan des travaux en 2015
Travaux d’infrastructures et d’embellissement
Bilan des travaux en 2015

Shawinigan, le vendredi 6 novembre 2015 – De juin à novembre, la Ville de Shawinigan a procédé à des travaux d’infrastructures et d’embellissement à plusieurs endroits sur son territoire, notamment sur la 5e Rue au centre-ville, sur la 6e Avenue du secteur Grand-Mère et sur la rue Lambert dans le quartier Saint-Marc. Le coût des travaux total pour les trois projets est de 8,1 millions de dollars et la Ville a obtenu des subventions et des contributions de l’ordre de 4,3 millions de dollars. Les trois chantiers ont respecté les échéanciers fixés, sans générer de dépassement de coûts.

« Les chantiers se sont bien déroulés, et je tiens à souligner le travail important de collaboration qui s’est établi entre les entrepreneurs, les commerçants, les résidents et les différents services de la Ville », affirme le maire de Shawinigan, Michel Angers. « Je veux aussi saluer la patience de tous ceux qui ont dû vivre avec les travaux. »

Travaux de la 5e Rue au centre-ville
La deuxième phase des travaux d’infrastructures et d’embellissement de la 5e Rue a débuté le 8 juin pour se terminer au début novembre. Ce projet a comporté très peu d’imprévus en ce qui a trait aux délais et aux coûts supplémentaires.

Bien que les coûts ne soient pas complètement compilés, on peut déjà prévoir que le coût final des travaux va respecter la soumission de 4,3 millions de dollars déposée par l’entrepreneur Pagé Construction. Pour ce qui est de l’échéancier, l’entrepreneur a réussi à ouvrir à la circulation la section commerciale comprise entre les avenues Tamarac et des Cèdres pour le 30 octobre. Quelques travaux mineurs ont pu être complétés dans la semaine du 2 novembre, à temps pour la date de fin des travaux du 4 novembre.

« Le projet de la 5e Rue est une belle réussite. Beaucoup de personnes ont été impliquées, à commencer par les commerçants. Avec les moyens de communication que nous nous sommes donnés pour pallier aux irritants, on peut dire que le chantier s’est très bien déroulé », explique le responsable ingénierie à la Ville de Shawinigan, Yves Blanchette.

Travaux de la 6e Avenue, secteur Grand-Mère
L’artère commerciale du secteur Grand-Mère a subi une première phase de rajeunissement cette année entre la 8e Rue et la 12e Rue. Les travaux ont débuté le 3 août et se sont terminés à la fin octobre. Ce projet a été réalisé en collaboration avec le milieu et selon les coûts et les échéanciers prévus. La phase 2 du projet doit être faite en 2016, entre la 13e Rue et la 17e Rue.

Pour cette première phase, le montant de 1,18 million de dollars estimé pour la réalisation des travaux sera respecté. L’entrepreneur Eurovia Québec Construction a également terminé son contrat une semaine à l’avance, soit le 23 octobre plutôt que le 30 octobre.

« Les gens du secteur Grand-Mère sont très optimistes par rapport à la réalisation des travaux », indique l’ingénieur de projet à la Ville de Shawinigan, Philippe Lemieux-Plante. « La collaboration de tous les intervenants dans ce dossier – entrepreneur, citoyens, commerçants, surveillants de chantier et agents de liaisons – a teinté positivement l’atmosphère du chantier en 2015. »

Travaux de la rue Lambert, quartier Saint-Marc
En plein quartier résidentiel, les travaux de la rue Lambert, débutés le 15 juin et terminés à la mi-octobre, ont été l’occasion de réaménager la rue en y ajoutant de la verdure et en élargissant les trottoirs aux intersections pour sécuriser les traverses piétonnières.

La Ville de Shawinigan compile actuellement le coût des travaux, mais nous prévoyons déjà respecter la soumission de 2,6 millions de dollars. Pour ce qui est de l’échéancier, l’entrepreneur Les entreprises Carl Marchand, a terminé son mandat le 5 octobre soit trois semaines avant la date de fin des travaux prévue au 25 octobre. Des travaux d’embellissement de la rue seront réalisés en 2016 avec la plantation d’arbres et d’arbustes et l’ajout de mobilier urbain.

« Des discussions ont été menées avec tous les commerçants avant et pendant les travaux pour atténuer les impacts et trouver des mesures de mitigation », informe l’ingénieur de projet pour la Ville de Shawinigan, Xavier Ouellet. « Les citoyens du secteur ont aussi été consultés avant les travaux lors d’une marche exploratoire pour recueillir leurs commentaires sur les actions qui pourraient être prises pour aider à la revitalisation du quartier et pour améliorer la qualité de vie des résidents. »
 
 
 
 
Globalement
Les travaux d’infrastructures et d’embellissement de la 5e Rue, de la 6e Avenue et de la rue Lambert ont été réalisés principalement pour remplacer les réseaux d’égout et d’aqueduc qui dataient, à certains endroits, de 1915. Par la suite, une réflexion a été amorcée par les urbanistes de la Ville en lien avec le milieu afin de rendre plus agréable ces espaces de vie. Des actions concrètes ont été ou seront prises pour améliorer la qualité de vie des usagers, notamment avec l’ajout d’arbres et d’arbustes, l’ajout de mobilier urbain et la modification des trottoirs afin de sécuriser les traverses piétonnières et de diminuer la vitesse des automobilistes.

Durant toute la durée des travaux, un accès piétonnier est demeuré disponible sur les trois chantiers donnant ainsi accès aux commerces. Également dans le but d’atténuer les impacts pour les commerçants, un comité de coordination a été mis sur pied pour les chantiers de la 5e Rue et de la 6e Avenue. Des intervenants de la Ville (direction générale adjointe, Services techniques, Service des travaux publics, Service des communications, Division de développement économique, Service de sécurité incendie, Service loisirs, culture et vie communautaire), de la Sûreté du Québec, de la Régie de transport en commun de Shawinigan, de Pluritec et le représentant du Regroupement des gens d’affaires du centre-ville se sont réunis aux deux semaines afin de faire le point sur les chantiers et d’apporter les correctifs nécessaires, au besoin.

Également, pour toute la durée des travaux, un lien de communication a été maintenu avec les résidents et les commerçants. Des agents de liaison ont été actifs sur les chantiers de la 5e Rue et de la 6e Avenue et au chantier de la rue Lambert, le chargé de projet et les surveillants de chantier ont fait le lien directement avec les citoyens.

« Malgré l’envergure et l’étendue des chantiers et malgré le fait que les travaux étaient réellement intrusifs pour les gens des secteurs touchés, nous pouvons être fier du travail de concertation et de collaboration qui s’est fait pour assurer une belle qualité d’ouvrages et limiter le plus possible les inconvénients aux usagers et aux commerçants. J’invite maintenant toute la population à se réapproprier les artères commerciales du centre-ville et du secteur Grand-Mère. Venez encourager les commerçants ! », conclut le maire Angers.
 
-30-
 
Source :        François St-Onge
                     Directeur
                     Service des communications
                     Ville de Shawinigan
                     819 536-7200
                     fstonge@shawinigan.ca