Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
Économie sociale : portfolio des produits et services offerts à Shawinigan
Économie sociale : portfolio des produits et services offerts à Shawinigan
L’économie sociale de Shawinigan se dévoile
Les entreprises innovent dans leurs façons de développer des relations d’affaires

Shawinigan, le mardi 10 mars 2015 – Un peu plus d’un an après la tenue du déjeuner Complicité d’entreprises, le CLD Shawinigan réalise une autre première ce matin avec le dévoilement d’un « portfolio » mettant en vedette les entreprises d’économie sociale de Shawinigan. Un outil qui se veut une nouvelle approche pour développer des relations d’affaires avec les entreprises privées et, surtout, un pas de plus vers l’intégration de l’économie sociale à l’économie traditionnelle.

« Il faut que le maillage se fasse entre les différents modèles d’affaires. Comme pour toutes les entreprises conventionnelles, le but premier de l’entreprise d’économie sociale, c’est de faire des affaires », s’exclame le maire de Shawinigan, Michel Angers.

« Depuis presque trois ans, le volet économie sociale du CLD Shawinigan travaille sur une démarche visant à intégrer le modèle d’affaires de l’économie sociale à l’économie traditionnelle. Le déjeuner Complicité d’entreprises a été l’une des applications concrètes de cette démarche et l’élément déclencheur de la réalisation de ce portfolio », explique Gilles Lafrenière, commissaire à l’économie sociale et au développement rural du CLD Shawinigan.


« L’évaluation faite à la suite de l’activité nous a permis d’élaborer un plan de formation sur mesure, qui avait pour but d’aider les entreprises à compléter des projets de développement ou de partenariat présentés lors de celle ci. Et c’est cette même évaluation qui a proposé la création d’un outil permettant de faire valoir la diversité des secteurs d’activité de l’économie sociale », ajoute-t-il.

Le Portfolio des produits et services offerts par les entreprises d’économie sociale de Shawinigan présente donc un survol de l’offre destinée aux entreprises, en plus de couvrir l’offre s’adressant à la population. Et pour faciliter la prise de contact, un répertoire de leurs coordonnées a été intégré à la fin de la brochure.

La distribution du portfolio, qui débutera dès demain, permettra de faire entrer l’économie sociale dans près de 600 entreprises privées de Shawinigan. Pour ceux qui le désirent, ils peuvent le télécharger en ligne sur le site du CLD Shawinigan au cldshawinigan.qc.ca/centrededocumentation.

Un exemple éloquent de relations d’affaires gagnantes
Le SIT Mauricie est une entreprise d’économie sociale qui possède plus de 200 employés à travers la région, dont 40 à Shawinigan. Dix autres emplois sont en voie d’être créés ici. L’organisme entretient des relations d’affaires avec une quinzaine d’entreprises traditionnelles. En faisant affaire avec le SIT Mauricie, ces dernières peuvent consacrer leur temps à rentabiliser leur entreprise en assignant d’autres tâches à leurs employés, puisque l’organisme s’assure de livrer un produit de qualité, à juste prix et à temps.

« Pour le SIT, d’une part, c’est bon pour les affaires et, d’autre part, c’est bénéfique pour la collectivité, puisque nous travaillons avec des personnes ayant un problème de santé mentale. Leur intégration au marché du travail leur permet d’accroître leur autonomie et de devenir des membres actifs de la société », note Gilles Bourdon, coordonnateur du SIT Mauricie.

Même son de cloche du côté de Les Entretiens Paysagers A.P.E., une entreprise privée de Shawinigan, cliente de l’organisme. « J’ai pris le flambeau de l’entreprise de mon père, alors si je continue à faire affaire avec le SIT Mauricie, c’est que je suis satisfait de notre relation d’affaires », affirme d’entrée de jeu Benoît Corriveau, directeur de l’entreprise. « La portée sociale du SIT Mauricie est une des raisons pourquoi nous faisons affaire avec cet organisme. Au-delà des bénéfices économiques, nous sommes fiers d’être partie prenante de la réinsertion sociale de plusieurs personnes à Shawinigan. »

Entreprendre autrement, un réflexe en devenir
En plus d’être ancrée localement, une entreprise d’économie sociale, c’est une PME qui entreprend autrement. Sa réalité économique est la même que tout type d’entreprise. Elle offre des produits et des services en ayant comme force d’en faire profiter la communauté : protection de l’environnement, réinsertion sociale, revitalisation des quartiers, etc.

« Les entreprises d’économie sociale, ce sont des entreprises qui génèrent des investissements et qui créent des emplois, mais encore plus important, ce sont des entreprises qui répondent à des besoins collectifs », note monsieur Angers. « C’est pour ça que le conseil encourage leur croissance. D’ailleurs, en 2014, Shawinigan a été la première municipalité de la Mauricie à signer la déclaration d’engagement à l’achat public auprès des entreprises d’économie sociale. On veut créer le réflexe de l’achat local et de l’achat dans nos entreprises d’économie sociale », conclut-il.

Rappelons qu’à Shawinigan, l’économie sociale représente plus de 30 entreprises dans 14 secteurs d’activité, 500 emplois directs et 30 millions $ en chiffre d’affaires annuel. Cela représente également 20 millions $ en masse salariale, dont 500 000 $ en service de bénévoles, et 15 millions $ en valeurs immobilières.
 
 
– 30 –
 

Source :     
Caroline Grondin
                   Service des communications
                   Ville de Shawinigan / CLD Shawinigan
                   819 536-7200
                   cgrondin@shawinigan.ca