Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
Bilan - travaux d'infrastructures et d'embellissement de l'avenue de Grand-Mère
Bilan - travaux d'infrastructures et d'embellissement de l'avenue de Grand-Mère
Bilan des travaux d’infrastructures et d’embellissement de l’avenue de Grand-Mère

Shawinigan, le lundi 17 octobre 2016 – De la mi-mai à la fin septembre, la Ville de Shawinigan a procédé à la deuxième et dernière phase des travaux d’infrastructures et d’embellissement de l’avenue de Grand-Mère. Les travaux, dont la première phase a été effectuée à l’été 2015, respecteront le budget prévu de 6 millions de dollars. De ce montant, la Ville a obtenu une subvention de l’ordre de 2,9 millions de dollars du Programme d’infrastructures Québec-Municipalité.

« C’est le type de projet que nous aimons beaucoup à la Ville de Shawinigan », explique le maire de Shawinigan, Michel Angers. « Je l’ai déjà mentionné : dans le but de respecter notre stratégie de diminution de la dette, nous allons maximiser la réalisation de travaux comme celui-là qui peuvent être subventionnés. »

Une artère commerciale plus attrayante et sécuritaire
Les travaux d’infrastructures réalisés sur l’avenue de Grand-Mère ont été l’occasion pour la Ville de concevoir un projet à valeur ajoutée en intégrant le principe de développement durable. Les urbanistes de la Ville, en lien avec le milieu, ont donc proposé un aménagement urbain afin de rendre plus agréable cet espace de vie.

Des actions concrètes ont donc été prises pour améliorer la qualité de vie des usagers, notamment avec l’ajout d’arbres et d’arbustes, l’ajout de mobilier urbain pour créer des espaces publics conviviaux et attrayants et les trottoirs ont été élargis aux intersections afin de sécuriser les traverses piétonnières et de diminuer la vitesse des automobilistes.
L’axe reliant le parc Saint-Jean-Baptiste, l’école primaire Laflèche et le parc Frank-Gauthier a aussi été mis en valeur puisqu’il s’agit d’un lien piétonnier important pour les écoliers du secteur, les usagers de l’église et les utilisateurs du parc Frank-Gauthier. L’entrée du parc, côté avenue de Grand-Mère, a été refaite et des aires de repos éclairés ont été aménagées. Des rangements à vélos et des buvettes ont aussi été ajoutés, en plus des nouvelles traverses de rues sécurisées qui facilitent l’accès au parc.

Le chantier
Tout comme en 2015, le chantier de 2016 sur l’avenue de Grand-Mère s’est très bien déroulé. L’entrepreneur, Eurovia Québec Construction, a même réussi à ouvrir l’artère commerciale à la circulation le 30 septembre, soit un mois avant l’échéancier prévu.

Quelques particularités ont teinté cette deuxième phase de travaux, notamment la profondeur des excavations. À certains endroits, il a fallu creuser 6 mètres de profondeur pour atteindre les conduites d’égout sanitaire et d’aqueduc. Il faut rappeler que les travaux étaient plus que nécessaires puisque les conduites les plus âgées avaient été installées en 1921.

Aussi, l’intersection de l’avenue de Grand-Mère et de la 15e Rue a représenté un défi de taille car plusieurs circuits s’entrecroisaient à cet endroit : il y avait deux lignes à gaz dont une haute pression, des massifs de béton pour les lignes de Bell Canada et les nouvelles conduites installer. La complexité était de réussir à changer les vieux conduits, sans endommager les autres infrastructures souterraines.

« Le projet de l’avenue de Grand-Mère est une belle réussite. Beaucoup de personnes ont été impliquées, à commencer par les commerçants. Avec les moyens de communication que nous nous sommes donnés pour pallier aux irritants, on peut dire que le chantier s’est très bien déroulé », explique le chargé de projet à la Ville de Shawinigan, Philippe Lemieux-Plante.

Globalement
Durant toute la durée des travaux, un accès piétonnier est demeuré disponible donnant ainsi accès aux commerces. Également, un lien de communication a été maintenu avec les résidents et les commerçants grâce à la présence assidue de l’agente de liaison, Marie-Josée Suzor, et à celle du chargé de projet et des surveillants de chantier.

« Malgré l’envergure et l’étendue du chantier et malgré le fait que les travaux étaient réellement intrusifs pour les gens des secteurs touchés, nous pouvons être fiers du travail de concertation et de collaboration qui s’est fait pour assurer une belle qualité d’ouvrages et limiter le plus possible les inconvénients aux usagers et aux commerçants. J’invite maintenant toute la population à se réapproprier cette artère commerciale. Venez encourager les commerçants ! », conclut le maire Angers.
 
 

-30-

Source :    Véronique Gagnon-Piquès
                Service des communications
                Ville de Shawinigan
                819 536-7200
                information@shawinigan.ca