Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 Soirée occupée pour le Service de sécurité incendie
Soirée occupée pour le Service de sécurité incendie

Soirée occupée pour le Service de sécurité incendie

Shawinigan, mardi 18 janvier 2011 – Les pompiers du Service de sécurité incendie de Shawinigan ont été fort occupés, eux qui ont dû combattre deux incendies au cours des dernières heures.

Vers 16 h lundi, les pompiers ont été appelés à l’angle de l’avenue Saint Marc et de la rue Viger pour maîtriser un violent incendie qui a complètement ravagé quatre immeubles où se trouvaient logements et commerces. Le comptoir vestimentaire de l’Armée du Salut et le restaurant Bravo ont notamment été réduits en cendres. Aucun occupant n’a été blessé, mais quatre personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge après avoir vu leurs logements être complètement détruits. Cinq autres locataires de logements avoisinants, qui avaient été évacuées par mesure préventive, ont pu réintégrer leurs appartements ce matin.

En tout, douze pompiers de la Régie des incendies de la Vallée-du-Saint-Maurice ainsi qu’une dizaine de la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel sont venus en prêter main-forte aux 43 pompiers de Shawinigan qui sont restés sur les lieux toute la nuit. Ce n’est que vers 5h30 ce matin qu’une bonne partie des effectifs a pu obtenir son congé.

La cause de l’incendie est toujours inconnue. Les employés du Service des travaux publics ont procédé à la démolition des ruines et au ramassage des débris ce matin afin de sécuriser le secteur et rouvrir la circulation.

Incendie dans un immeuble à logements

À quelques mètres du premier incendie, un bâtiment de la rue Gigaire (nos civiques 932 et 934) a été la proie des flammes en soirée, forçant le déplacement d’une douzaine de pompiers qui s’affairaient déjà à éteindre le brasier qui faisait rage sur l’avenue Saint-Marc.

Deux logements ont été évacués. Les cinq résidents touchés ne pourront réintégrer leurs domiciles avant que des travaux de rénovations ne soient apportés.

Une dame se serait blessée aux mains en tentant d’éteindre le feu qui aurait été causé par des chandelles. À noter que l’incendie a été maîtrisé rapidement, notamment en raison de la collaboration des policiers de la Sûreté du Québec qui ont offert leur aide aux pompiers durant l’opération.

-30-


Source : Jean-François Hinse
             Agent aux communications
             Service des communications
             Ville de Shawinigan
             819 536-7211, poste 525