Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 Shawinigan veut aménager un parc industriel à grand gabarit : le site retenu
Shawinigan veut aménager un parc industriel à grand gabarit : le site retenu

Le site retenu est situé à l’intersection des routes 155 et 153
Shawinigan veut aménager un parc industriel à grand gabarit

Shawinigan, le lundi 23 avril 2012 – Afin de soutenir sa diversification économique, la Ville de Shawinigan annonce son intention de procéder à l’aménagement d’un parc industriel à grand gabarit. Les terrains visés par ce nouveau parc sont situés dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain, à l’intersection des routes 155 et 153.

« Ça fait près de 20 ans que les intervenants politiques et économiques du centre de la Mauricie discutent de ce projet de parc industriel à grand gabarit sans qu’on puisse le réaliser. Nous ne pouvons plus nous payer le luxe d’attendre et de regarder les grandes entreprises s’installer ailleurs au Québec parce que nous ne sommes pas en mesure de les recevoir », explique le maire Michel Angers.

À la fin des années 1990, le projet de parc industriel à grand gabarit visait principalement à offrir un site pour la relocalisation de l’aluminerie Alcan de Shawinigan. Mais depuis la mise en place du Comité de diversification et de développement économique, en 2007, plusieurs projets industriels exigeant un tel emplacement ont été à l’étude. Chaque fois, la question de leur localisation sur le territoire de Shawinigan revenait à la surface.

« Ce que nous désirons, c’est de clairement identifier un lieu pour l’établissement de notre parc industriel à grand gabarit. Nous avons des critères de localisation très précis à respecter de sorte qu’il ne reste plus beaucoup de possibilités d’implantation sur notre territoire », précise le maire Angers.

Le schéma d’aménagement actuellement en vigueur à Shawinigan est celui de l’ancienne MRC. Dans ses grandes orientations d’aménagement, il indique la nécessité « d’identifier et de réserver les espaces nécessaires pour un parc industriel régional destiné aux industries à grand gabarit… ».

Sites potentiels
La Ville de Shawinigan a procédé, en 2008, à une analyse dans le but d’identifier quelques sites de superficies variables pouvant être considérés pour d’éventuels projets industriels majeurs.

Six sites furent considérés et un seul répond à l’ensemble des exigences d’un parc industriel à grand gabarit.

Les sites 1 à 5 ont été éliminés principalement pour les raisons suivantes :

 Sites

Caractéristiques 

 1


Bien que desservi par une voie ferrée, ce site offre une superficie maximale de 50 ha à cause de la topographie en plateaux.

 2


Offre une superficie d’environ 60 ha et ne peut être desservi par la voie ferrée.
 

 3


La topographie en plateaux ne permet pas une implantation d’une superficie supérieure à 30 ha.

4 et 5


Éloignés du réseau routier majeur et aucune voie ferrée à proximité.


Le site no 6 a donc été retenu.

Il se trouve dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain, à l’intersection des routes 155 et 153, et offre un accès direct à l’autoroute de l’Énergie (A 55). Il est adjacent au périmètre actuel d’urbanisation. Il s’agit d’un site qui offre une superficie disponible de 170 hectares. Il se trouve le long d’un gazoduc et d’une ligne de transport d’énergie de 735 kilovolts d’Hydro-Québec. Il peut être relié au réseau ferroviaire du Canadien National à près d’un kilomètre et à la gare de triage Garneau.
 
De plus, la proximité avec la rivière Saint-Maurice permet son approvisionnement en eau brute et le site peut être également desservi par le réseau d’aqueduc municipal.

Actions de positionnement
En février 2011, une nouvelle ressource en prospection industrielle s’est jointe à l’équipe du CLD Shawinigan. Puis, le mois suivant, afin de soutenir ses actions de démarchage, Shawinigan s’est dotée d’une nouvelle image de commercialisation pour le développement industriel à l’échelle internationale.

« En fait, plusieurs actions de positionnement ont été réalisées pour attirer des projets », souligne Luc Arvisais, directeur général du CLD Shawinigan. « Nous avons fait de la publicité à la télé et dans les journaux, nous avons diffusé notre TAG dans des cahiers spéciaux (notamment dans le quotidien La Presse Affaires) et sur des panneaux routiers. »

Toute cette stratégie, combinée au lien étroit entretenu avec Investissement Québec, amène le CLD Shawinigan à travailler sur différents projets industriels qui requièrent une très grande superficie de terrain.

En général, il est impossible de répondre à la demande considérant qu’aucun parc industriel actuel ne peut offrir une superficie suffisante.

« Les nombreuses démarches entreprises par le CLD Shawinigan et nos partenaires du Comité de diversification et de développement économique exigent que nous amorcions dès maintenant les étapes d’aménagement de notre parc industriel à grand gabarit », précise le maire Michel Angers.

« Il n’est pas dans notre intention de bousculer qui que ce soit dans ce processus », ajoute-t-il. « Mais, selon le développement des différents dossiers qui sont actuellement sur la table, il se peut que nous soyons dans l’obligation de procéder avec célérité. »

Acquisitions de terrains
Outre la modification du schéma d’aménagement, l’établissement du parc industriel à grand gabarit va exiger des acquisitions de terrains appartenant à des particuliers, à des corporations ou au gouvernement du Québec.

« Nous avons identifié 26 propriétés sur l’emplacement du futur parc industriel et sur ce nombre, sept résidences sont directement touchées. Nous allons rencontrer, dès lundi soir, les propriétaires concernés pour leur présenter le projet », indique Gaétan Béchard, directeur général de la Ville de Shawinigan.

« Dans le cas des résidences, nous allons accompagner les propriétaires afin de trouver, avec eux, la meilleure solution selon leurs besoins », tient à ajouter le maire Michel Angers. « Soyez certains que nous agissons dans l’intérêt économique de tous les résidents de Shawinigan et que le processus d’acquisition des propriétés se fera de façon respectueuse. »

Avec son programme de relance industrielle, Shawinigan a une obligation de réussite envers les générations qui suivent. Et elle entend se donner les moyens de ses ambitions. « Je suis persuadé que nous allons réussir, tous ensemble, à faire de Shawinigan une ville où il fait bon vivre et travailler. Une ville résolument tournée vers l’avenir ! », conclut le maire Angers

                                                                            - 30 -

Source : François St-Onge, directeur des communications
             Ville de Shawinigan / CLD Shawinigan
             819 536-7211, poste 482