Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 Nouveau quartier résidentiel et hommage à un pionnier de l'éducation
Nouveau quartier résidentiel et hommage à un pionnier de l'éducation

Un boisé, une rivière
Nouveau quartier résidentiel et hommage à un pionnier de l’éducation

Shawinigan, le 27 janvier 2012 – La Ville de Shawinigan ainsi que les promoteurs Jean-Guy Lahaie et Guy Lacombe du projet Un boisé, une rivière ont dévoilé ce matin un nouveau développement domiciliaire et ont rendu hommage à M. Henri Lapointe, un pionnier de l’éducation.

« La nouvelle d’aujourd’hui s’inscrit dans notre volonté d’inviter les jeunes familles à venir s’établir chez-nous », souligne le maire de Shawinigan, Michel Angers. « Déjà, depuis le début de l’année, nous avons reconduit jusqu’à la fin de 2013 notre Programme d’accès à la propriété et d’aide aux familles. Puis, nous avons démontré, chiffres à l’appui, que Shawinigan demeure une des municipalités du Québec où le coût de résidence est le moins élevé. »

« Plusieurs promoteurs connaissent les avantages de s’établir à Shawinigan et c’est pourquoi ils choisissent d’investir chez nous pour faire du développement domiciliaire », continue le maire.

Situé dans le secteur Shawinigan-Sud et accessive par le rang Saint-Mathieu-Est, le projet Un boisé, une rivière offre 106 terrains dont certains avec vue sur la magnifique rivière Saint-Maurice. Les promoteurs Jean-Guy Lahaie et Guy Lacombe confirment qu’actuellement, 16 des 37 lots prêts à être construits sont vendus. Pour favoriser le développement du projet, la Ville de Shawinigan va investir près de 2,6 millions $ pour le prolongement des services (rues, égout, aqueduc).  


Hommage à un pionnier de l’éducation
L’entrée du développement domiciliaire Un boisé, une rivière se fera par l’avenue Henri-Lapointe. « Monsieur Lapointe a travaillé pendant près de 50 ans comme contremaître à la Belgo, mais c’est son implication dans le domaine de l’éducation qui le distingue », indique la conseillère Lucie De Bons, présidente du Comité consultatif de toponymie.

Il a été président de la Commission scolaire de Shawinigan-Sud de 1947 à 1965 puis président fondateur de la Commission scolaire régionale de la Mauricie (devenue la Commission scolaire de l’Énergie) de 1964 à 1966. Il a également été à la vice-présidence de la Fédération des commissions scolaires du Québec et représentant de la province de Québec à la Fédération des commissaires d’écoles de langue française du Canada.

Monsieur Lapointe a aussi été décoré de la médaille d’Or de la Fédération des commissions scolaires du Québec, de la médaille du Centenaire du Canada et de la médaille du Citoyen d’honneur de la Ville de Shawinigan-Sud.

« C’était un homme d’engagement et de convictions. La Ville de Shawinigan est très heureuse de pouvoir souligner sa contribution à Shawinigan dans le domaine de l’éducation », conclut madame De Bons.


-30-

Source : Véronique Gagnon-Piquès
             Service des communications
             Ville de Shawinigan
             819 536-7211, poste 525