Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 Le Fonds Rio Tinto Alcan de 1,3 million $ est transféré au CLD Shawinigan
Le Fonds Rio Tinto Alcan de 1,3 million $ est transféré au CLD Shawinigan

Le Fonds Rio Tinto Alcan de 1,3 million $ est transféré au CLD Shawinigan

Shawinigan, le vendredi 23 mai 2008 – La Ville de Shawinigan peut maintenant compter sur un nouvel outil pour relancer son économie. Rio Tinto Alcan a annoncé officiellement, aujourd’hui, le transfert de son Fonds de diversification industrielle, d’une valeur de 1,3 million de dollars, au CLD Shawinigan.

Pour administrer ce fonds, le CLD Shawinigan va mettre en place un comité d’approbation des projets constitué de représentants de Rio Tinto Alcan, du CLD Shawinigan et du ministère du Développement économique, Innovation et Exportation du Québec. L’aide financière aux entreprises sera versée sous forme de débentures, d’actions privilégiées et de prêts avec garanties spécifiques.

« Il s’agit d’un levier de plus qui va nous aider au démarrage de nouvelles entreprises pour assurer un développement solide et durable de notre économie », précise la mairesse Lise Landry.

« Ce n’est pas tous les jours qu’une grande entreprise verse autant d’argent dans un fonds de diversification. Nous saluons ce geste de Rio Tinto Alcan qui arrive à point pour notre ville », ajoute-t-elle.

Il s’agit en fait d’un fonds qui fait partie des engagements pris par Rio Tinto Alcan envers le gouvernement du Québec en décembre 2006 pour soutenir le développement des régions.

« Ce fonds constitue un excellent moyen pour aider et supporter à améliorer le leadership du milieu », indique André Buisson, président du CLD Shawinigan.

« Pour notre organisme, il s’agit en fait d’un fonds supplémentaire et complémentaire à ceux que nous avons déjà. Et ça peut faire la différence entre un projet qui se réalise ou pas, au niveau du montage financier », explique Luc Arvisais, directeur général du CLD Shawinigan.

Les promoteurs pourront obtenir jusqu’à 20 % des coûts de leur projet soumis avec un plafond de 200 000 $ par projet et de 400 000 $ par promoteur. Mais le comité d’approbation se garde la possibilité d’approuver des projets particuliers considérés à haut potentiel de développement. 

-30-