Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 La vente de Doral officiellement entérinée
La vente de Doral officiellement entérinée

La vente de Doral officiellement entérinée

Shawinigan, le mardi 29 juin 2010 – Deux mois après l’annonce d’une entente de principe, la vente de Doral est officiellement conclue, ce qui fait de M. Denis Poliseno l’unique propriétaire de l’entreprise spécialisée dans la fabrication de bateaux de plaisance.

M. Poliseno n’est pas un nouveau venu dans le monde du nautisme. Propriétaire de l’entreprise Poliseno marine, qui célèbre son 50anniversaire cette année, il est le plus grand concessionnaire de bateaux Doral au Canada.

Seul maître à bord, le nouveau propriétaire de Doral entend maintenant consolider et développer son réseau de vente et de distribution.

«Le marché européen va très bien, mais nous pouvons faire encore mieux. De plus, nous sommes quasiment inactifs du côté des États-Unis et pas assez présents au Canada. Notre plan de relance passe par une approche plus agressive dans ces marchés.»

La transaction de Doral représente une bonne nouvelle pour la soixantaine de travailleurs de l’usine de fabrication située dans le secteur Grand-Mère. Non seulement M. Poliseno s’est engagé à maintenir la production à cet endroit, mais il y transférera la fabrication de la série de bateaux de 17 à 24 pieds qui se fait actuellement en Ontario, ce qui devrait permettre la création de nouveaux emplois. D’ailleurs, les premiers bateaux de cette série sortiront de l’usine dès septembre.

Pour ce qui est de la gamme offerte par Doral, M. Poliseno affirme que la plupart des modèles seront de retour sur le marché.

«Nous allons rafraîchir autant les modèles de bateaux de plaisance que les bateaux sport et leur apporter des petites touches de modernité afin de continuer à nous démarquer des autres compagnies. Seulement un ou deux modèles ne seront pas de retour, ce qui plaira à nos concessionnaires.»

La nouvelle de la vente de Doral réjouit au plus haut point le maire Michel Angers, lui qui a fait de la relance économique son cheval de bataille. Selon lui, l’arrivée de l’homme d’affaires montréalais apportera un nouveau vent de dynamisme à l’entreprise.

«Monsieur Poliseno a de grandes ambitions pour l’usine du secteur Grand-Mère, ce qui représente une excellente nouvelle pour les travailleurs et les fournisseurs de l’entreprise. Je suis certain qu’il réussira et nous allons tout faire pour l’aider à atteindre et surpasser ses objectifs», souligne le maire Michel Angers.

«Le talent est à Shawinigan! C’est justement la qualité du travail des artisans de Doral qui en fait sa grande notoriété. Non seulement l’usine est là pour rester, mais elle est sur le point de redevenir un moteur économique important. C’est très inspirant pour tout le milieu des affaires de Shawinigan.»

Installée dans le secteur Grand-Mère depuis 1972, Doral se spécialise dans la fabrication de bateaux de plaisance de luxe avec des standards de haute qualité et de performance. L’entreprise écoule maintenant ses produits dans 28 pays, particulièrement en Europe.

-30-

Source :  Jean-François Hinse
             Agent aux communications
             Service des communications
             Ville de Shawinigan
             819 536-7211, poste 525