Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 La flamme olympique et la flamme des Jeux du Québec se rencontrent à
La flamme olympique et la flamme des Jeux du Québec se rencontrent à

La flamme olympique et la flamme des Jeux du Québec se rencontrent à Shawinigan

Shawinigan, le lundi 7 décembre 2009 – Les citoyens de Shawinigan ont pu assister à une rencontre historique ce matin, vers 7 h 15. La flamme olympique a croisé la flamme des Jeux du Québec face à une foule rassemblée devant  l’hôtel de ville pour regarder le défilé de la délégation de Vancouver 2010.

Cette scène a eu lieu dans le cadre du relais de la flamme, qui la mènera jusqu’à Vancouver pour l’ouverture des Jeux d’hiver de 2010.

Des dizaines de personnes se sont présentées à ce rendez-vous matinal. Du nombre, le maire Michel Angers, les Grands Shawiniganais et ex-olympiens Marcel Jobin et Linda Crutchfield, le directeur du Comité Shawinigan 2012 Yves Renaud ainsi que la responsable de la mobilisation Sylvie Gervais ont accueilli la flamme olympique avec fierté.

«Cette rencontre symbolique entre les deux flambeaux nous rappelle non seulement que notre ville souhaite organiser des Jeux du Québec grandioses, mais aussi que Shawinigan est une véritable ville de sport, une ville qui supporte ses athlètes et qui croit à l’importance de l’activité sportive pour le développement de nos jeunes», a souligné le maire Michel Angers.

En pleine campagne pour l’obtention de la présentation des Jeux du Québec-Été 2012, plusieurs membres du comité de candidature ont vécu ce moment avec fébrilité. D’ailleurs, au moment où la flamme olympique s’est arrêtée devant l’hôtel de ville, Sylvie Gervais tenait à bout de bras le flambeau qui a servi lors des Jeux du Québec de Shawinigan en 1991 et de Trois-Rivières en 1999.

«Ça a été un moment magique! C’est très inspirant pour les membres du comité qui travaillent fort pour attirer les Jeux du Québec à Shawinigan. Voir les deux flammes une à côté de l’autre m’a fait réaliser que les Jeux du Québec peuvent former de futurs olympiens. C’est très symbolique pour nous et pour nos jeunes athlètes qui étaient présents aujourd’hui», a-t-elle confié.

Du côté de Linda Crutchfield et Marcel Jobin, le passage de la flamme olympique a fait renaître des souvenirs des années 60, 70 et 80. 

«C’est toujours spécial pour nous de revoir la flamme. De plus, c’est flatteur qu’on pense encore à nous pour des événements comme celui-ci, même si notre présence aux Olympiques remonte à autant d’années», a confié M. Jobin.

La Ville se réjouit également du bon déroulement de l’événement. Plus d’une cinquantaine de personnes étaient attitrées à la sécurité du relais incluant des policiers de la Sûreté du Québec, des pompiers de la Ville de Shawinigan, des employés municipaux et des bénévoles de l’ordre des Chevaliers de Colomb de Grand-Mère et du Festival d’été de Shawinigan.

«Même si le convoi a quitté plus tôt que prévu, à la demande des responsables du relais, tout s’est déroulé dans l’ordre», a précisé le lieutenant Jacques Beaulieu du poste de la Sûreté du Québec à Shawinigan.


-30-


Source :   Jean-François Hinse
              Agent aux communications
              Bureau des communications
              Ville de Shawinigan
              819 536-7211, poste 525