Saint-Jean-des-Piles web
Communiqués de presse
 Désignation du centre communautaire Chanoine-Langevin
Désignation du centre communautaire Chanoine-Langevin

Désignation du centre communautaire Chanoine-Langevin

Shawinigan, le mardi 12 octobre 2010 – Le maire de la Ville de Shawinigan, Michel Angers a profité de la conférence de presse présentant la 42e édition du « Noël des Nôtres » pour nommer le centre communautaire de Sainte-Flore, « le centre communautaire Chanoine-Langevin ».

À la suite d’une recommandation de son comité de toponymie, le conseil municipal a décidé d’honorer l’oeuvre du chanoine Raymond Langevin par cette désignation officielle dont le nom demeurera bien vivant dans la communauté de Sainte-Flore.

Le chanoine Langevin a été le directeur-fondateur du Séminaire Sainte-Marie de Shawinigan, érigé canoniquement par Mgr G.-L. Pelletier, le 16 juillet 1949. Il dirige alors les débuts de cette institution scolaire et assiste à la bénédiction de la nouvelle bâtisse du boulevard des Hêtres par le Cardinal Paul-Émile Léger, le 27 septembre 1953. On y donne le cours classique d’une durée de huit ans. Il tient les rênes de l’institution jusqu’en 1964, à l’époque de la grande réforme scolaire, alors qu’on ampute le niveau collégial du cours classique pour ne conserver que les cinq années du niveau secondaire.

De 1964 à 1977, le chanoine Langevin occupe la cure de la paroisse Saint-Paul du secteur Grand-Mère. Pourvu d’une conscience sociale peu commune, il fonde le « Noël des Nôtres » à la télévision communautaire locale à l’automne 1969. Cet événement de charité a d’ailleurs célébré sa 40e édition en 2008.

Il vit la dernière étape de sa carrière ecclésiastique à la tête de la paisible paroisse de Sainte-Flore, de 1977 à 2004. La communauté paroissiale célèbre avec éclat en 2004 ses 60 ans de prêtrise.

Bâtisseur, doté d’une vive intelligence, le chanoine Langevin était un homme de foi et de cœur, dévoué à sa communauté. Le conseil municipal est fier d’honorer sa mémoire en donnant le nom de Chanoine-Langevin au centre communautaire de Sainte-Flore.

Grâce à son comité de toponymie, la Ville se fait le gardien de la mémoire de son évolution collective et peut ainsi souligner la contribution de citoyens exceptionnels qui ont marqué son histoire.

Rappelons que le centre communautaire a été aménagé en 2008, grâce au Programme de mise en valeur intégrée (PMVI) d’Hydro-Québec, associé à la construction de la centrale hydroélectrique Du Rocher-de-Grand-Mère et a nécessité un investissement de 810 000 $.

                                                                        -30-


Source :  Louise Bellemare
             Conseillère aux communications
             Service des communications
             Ville de Shawinigan
             819 536-7211, poste 250